Comment éviter les arnaques lors de la vente de sa voiture ?

On voit souvent des articles donnant des conseils aux acheteurs pour éviter les arnaques lors de l'achat d'une voiture d'occasion, mais il existe peu d'articles donnant des conseils aux vendeurs pour éviter, eux aussi, les arnaques lors de la vente de leur véhicule. 

Pourtant, ces arnaques existent bel et bien, et il faut faire attention aux potentiels acheteurs de notre voiture. Dans cet article, nous vous donnons tous nos conseils pour éviter les escrocs lors de la vente de votre auto !

1. Bien choisir sa plateforme de vente

Choisir la bonne plateforme de vente est très important pour éviter les arnaques lors de la vente de votre voiture. En tant que vendeur, il est essentiel de privilégier les plateformes réputées et bien établies, telles que les sites spécialisés dans la vente de véhicules d'occasion, les sites d'annonces reconnus ou encore les marketplaces certifiées. Vous pouvez aussi choisir de revendre votre voiture à un professionnel, chez un concessionnaire automobile ou auprès d'un mandataire

Assurez-vous que la plateforme offre des services de vérification d'identité des acheteurs potentiels, ainsi qu'un système de messagerie sécurisé pour éviter les tentatives de phishing (usurpations d'identité) . Lisez aussi les avis et les retours d'autres vendeurs pour évaluer la fiabilité du site, et méfiez-vous des plateformes proposant des frais d'inscription élevés ou des conditions d'utilisation peu claires. Optez également pour une plateforme offrant un support client réactif en cas de problème.

En choisissant une plateforme de vente sécurisée, vous réduirez déjà significativement les risques d'arnaque.

Choix d'une plateforme de vente

2. Prêter attention au comportement de l'acheteur

Le comportement de l'acheteur peut, dans de nombreux cas, révéler une arnaque. Si celui-ci fait des fautes d’orthographe, n'écrit pas de manière claire, est flou dans ses propos, ne veut pas vous rencontrer... Il y a peut-être un problème !

Se méfier des propositions de prix plus élevées

Vous avez mis votre voiture en vente pour 12 000 euros, mais l'acheteur vous précise qu'il veut l'acheter à 15 000 € ? Soyez vigilant ! Un acheteur qui propose un prix bien supérieur à celui du marché et au prix que vous avez fixé peut souvent cacher une arnaque. 

Même si ce prix peut sembler alléchant, il faut faire très attention à ce type de demande et bien vérifier l'identité de l'acheteur. Il ne faut pas non plus hésiter à lui demander plus de précisions sur ce pourquoi il souhaite acheter sa voiture plus cher, surtout si vous avez des doutes mais que vous ne souhaitez pas ignorer ce potentiel acheteur.

L'acheteur est pressé d'acheter votre voiture ? 

Si une personne est pressée d'acheter votre voiture, en vous recontactant souvent et en demandant à avoir la voiture de suite, cela peut être un signe d'arnaque. Si elle ne demande pas plus d'informations sur le véhicule et ne souhaite pas voir celui-ci avant l'achat, soyez encore plus vigilant !

Un acheteur légitime prendra le temps de poser des questions sur l'état du véhicule, de vérifier les documents et de négocier le prix. En revanche, un acheteur trop pressé peut vouloir conclure la transaction rapidement pour éviter que vous ne remarquiez des signes de fraude. Il pourrait insister pour effectuer le paiement rapidement, souvent en utilisant des méthodes non sécurisées ou en demandant des informations personnelles sensibles.

Méfiez-vous des acheteurs qui refusent de vous rencontrer en personne ou de voir le véhicule avant l'achat, et prenez toujours le temps de vérifier l'identité de l'acheteur. Si vous recevez un message d'une personne disant être intéressé par votre voiture et qu'elle vous demande de l'appeler sur un certain numéro, faites aussi très attention : il s'agit souvent de numéros de téléphone surtaxés !

Surveiller votre voiture lors d'un essai

Vous avez trouvé un potentiel acheteur pour votre véhicule, et avez programmé un essai routier avec lui ? Même si vous êtes sûrement très excité à l'idée de finalement pouvoir vendre votre voiture, faites attention à celle-ci tout au long de l'essai !

Essayez de venir accompagné lors de votre rendez-vous, afin de ne pas être seul en cas de problème. A défaut, prévenez vos proches du lieu et de la date de l'essai du véhicule. 

Avant de commencer, vérifiez que l'acheteur a un permis de conduire valide et demandez à voir une pièce d'identité. Accompagnez celui-ci durant toute la durée de l'essai, même s'il insiste pour faire cet essai seul, afin d'éviter tout risque de vol ou de dommages non signalés. Planifiez l'essai sur un itinéraire que vous connaissez bien, et faites attention à ce que l'essai ne dure pas plus longtemps que nécessaire. De plus, ne laissez jamais les clés à sa disposition sans les surveiller.

3. Vérifier le paiement de votre voiture

Il est essentiel de faire attention au paiement du véhicule que vous souhaitez vendre pour éviter les arnaques. Privilégiez toujours les méthodes de paiement sécurisées et traçables, comme les chèques de banque. En cas de doute, n'hésitez pas à contacter la banque émettrice pour être sûr qu'il s'agit d'un vrai chèque. 

Évitez les paiements en espèces, surtout pour des montants élevés, car ils sont difficiles à tracer et vous risquez de percevoir de faux billets. Faites également attention aux virements bancaires, qui peuvent être réalisés à partir de faux chèques ou de chèques volés. 

Avant de remettre les clés et les documents du véhicule à l'acheteur, assurez-vous que le paiement est effectivement crédité sur votre compte. Méfiez-vous des promesses de paiements différés, et n'envoyez jamais votre voiture avant d'avoir perçu le paiement !

Ne donnez jamais de l'argent à un potentiel acheteur, qui vous demanderait une caution avec pour motif l'assurance que le véhicule existe bien. Même si cela peut vous sembler partir d'une bonne intention, la plupart de ces demandes sont des arnaques, et vous ne retrouverez jamais votre argent. Cela est de même pour la visite d'un expert afin de vérifier que votre voiture est conforme. Cette technique est souvent utilisée par les arnaqueurs.

Papiers administratifs vente voiture

4. Surveiller les démarches administratives

Pendant vos échanges avec les potentiels acheteurs, n'envoyez jamais des photos de vos documents officiels tels que le certificat d'immatriculation (carte grise) ou encore le carnet d'entretien de la voiture. En faisant cela, vous risqueriez de faire face à une usurpation d'identité. En effet, la personne à qui vous avez envoyé ces documents pourrait les utiliser afin de construire une nouvelle annonce à propos de votre voiture, pour arnaquer ensuite d'autres personnes.

Une fois que vous avez vendu votre voiture, vérifiez que le nouveau propriétaire ait bien déclaré le changement de propriété du véhicule à la préfecture. Si cela n'est pas fait, en cas d'infraction, c'est vous qui recevrez les procès-verbaux. Pour cela, n'oubliez pas d'envoyer le certificat de cession de la voiture sur le site de l'ANTS, et n'hésitez pas à contacter la préfecture en cas de doute. 

En bref...

Lors de la vente de votre ancien véhicule, il faut être très vigilant et faire attention aux arnaques. Choisissez une plateforme de vente sécurisée, méfiez-vous des comportements de certains acheteurs, et ne cédez pas votre voiture avant d'avoir reçu le paiement de celle-ci ! De plus, n'envoyez pas de documents officiels ou des photos de ceux-ci par message, et vérifiez que la cession du véhicule s'est bien réalisée du point de vue administratif. 

En suivant tous ces conseils, vous vous assurerez de vendre votre véhicule dans de bonnes conditions et vous diminuez largement le risque d'être victime d'arnaques. Même si vous n'avez pas de projet de vente de votre voiture en ce moment, ces conseils pourront toujours vous être utiles un jour !

Une question ? besoin d'informations ?